Que faire si vous êtes arrêtée, avec un gros ventre, et une faible endurance.

J’ai une peur un peu maladive de passer mes journées à ne rien faire. Je suis de ces gens qui culpabilisent VITE. Qui aiment à se dire « Je suis utile » (sachant que dans le fond, les gens s’en foutent). J’ai donc mis à jour sur mon téléphone mon agenda : j’ai supprimé l’ensemble de mes rendez-vous professionnels et ajouté l’ensemble de mes rendez-vous médicaux (eh oui, j’ai plongé du côté de l’hyper médicalisation de la grossesse après mon hospitalisation). Et et et, mes objectifs quotidiens. J’ai des objectifs quotidiens.

  1. Je prends des cours de cuisine sur Internet (autrement appelé MOOC) ET C’EST TROP BIEN.

Le cours s’intitule les 101 techniques de base. Et en effet, ça reprend la base de la base (comment j’épluche une carotte de façon réglementaire) mais aussi des trucs hyper compliqués (je n’ai rien compris au cours sur les fonds de sauce que j’ai fait hier) mais bien expliqués, et qui font que le MOOC doit convenir aux moins boulets que moi. Je n’en suis qu’à la semaine 2, alors que le cours est déjà fini et celui sur la pâtisserie a débuté. Si c’est pas trop moche et bloggable (à prononcer « bloggabeule » bien sûr), je vous ferai part des recettes effectuées grâce au cours. En tous cas j’adore l’idée de me bonifier avant la naissance de ma fille en parfaite mère de famille. Bon, ok, c’est très convenu.

2. Ce qui engendre le numéro 2 : J’apprends à faire à manger.

Marmiton et le Journal des femmes sont mes amies, ainsi que le blog Papilles et Pupilles qui m’inspire de bons miam miam. Fondant au chocolat, risotto aux petits pois, Saint Jacques rôties au lait de coco,… bref, j’apprends, tant que j’arrive à tenir debout et que la petite famille supporte mes « 1ères fois ».

3. Je mets en pratique mes cours de couture pour la choupinette.

J’ai pu faire un sac à langer hibou, une couverture hibou (j’ai un truc avec les hiboux non?), un bavoir (il est très moche) et vient de terminer une petite barboteuse. La couture pour un bébé, c’est chouette. Il y a pleins de choses à faire (accessoires, habits et surtout choses inutiles). Les tissus sont rigolos. Internet est une mine d’or et tout est facile à trouver.

4. Je regarde la Maison des Maternelles tous les matins.

C’est mon petit rituel petit-déjeuner. J’avoue que l’équipe des Maternelles me manque. Que j’adorais regarder cette émission alors même que j’étais TSE (Tous Sauf Enceinte). Que parfois je regardais des replays en cachette quand les sujets me touchaient plus ou moins (la place dans la fratrie, les familles recomposées, oui oui ça me touche). Mais je regarde, j’aime bien les tutos d’Hafida et j’apprends grâce aux invités et aux expériences de parents. Et il est vrai que j’ai peu de « mamans récentes » dans mon entourage pour échanger, donc on va dire que ça compense.

5. Je trie mes photos.

Eh oui, j’ai deux ans de retard d’album photo, donc c’est trop bien car cela va me prendre un petit moment! « On était dans quel ville du Portugal déjà quand tu faisais semblant de sauter du toit? » La recomposition de nos vacances risque d’être paranormale!

Mais comme avec tout ça il y a quand même des moments de battement, j’ai lu l’Archipel du Goulag. Happy.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s